Archives pour la catégorie coup de gueule

Cette semaine… #6 – 2016

Une semaine tournée vers les enfants…
De plusieurs façons…

D’un côté avec de nouvelles activités que je vous proposais sur le blog…
Un memory Donuts à imprimerdonuts-printable

Un bac à tracer avec Poussière de Lune, d’inspiration Montessori dans une ambiance spatiale…moon-dust-diy

Une semaine de colère aussi !
Apprendre par hasard, la fermeture de 2 classes dans l’école des enfants… Une en maternelle, une en élémentaire… fermeture-classe-maternelle-2016-2017
Et personne ne bouge !  Tout se fait en sous-marin ! Alors que la commission se réunit jeudi… !
Et quand tu décides de prendre un peu les choses en main, tu te fais renvoyer dans les buts, soit parce que « Oh ! Y a le temps ! La rentrée c’est pas maintenant ! » Oui bah ne venez pas pleurer quand le 1er septembre vos gamins seront à 30- 32 par classe…. !
Ou alors, « Oui mais tu n’es pas parent élu, tu n’as aucun droit ! Ça ne te regarde pas ! » Oui alors il serait peut-être temps que tu te bouges un peu alors ! Et excusez-moi de m’inquiéter des conditions d’apprentissages de mes enfants pour l’année prochaine… C’est un sujet qui devrait tous nous concerner ! Normalement…

On a tout de même réussit à finir la semaine sur un peu plus de légèreté et de gourmandise (comme toujours) 😉
Mon Loulou m’a prêté main forte pour ranger les pommes de la tarte, mais en échange, je devais ranger sa chambre… 7 ans et un sens des affaires à toute épreuve ! loltarte-pomme-facile

Et pour finir, on s’est un peu essayé au Crêpe’ Art, il faut dire qu’on a reçu le kit Alsa-Maïzena samedi matin, et les enfants piaffaient d’impatience d’essayer…
Ils donnaient l’impression de n’avoir jamais mangé de crêpes… Pourtant les dernières remontaient à… 3 jours… 😉crepe-art

J’ai même réussi à faire rire P’tit Mari en plaçant les mots « Aspirateur » et « Anniversaire » dans une même phrase…
Il ne reste plus qu’à ajouter « fer à repasser » et on a un Combo ! 😉
aspirateur-cadeau-anniversaire

Donc si vous avez des bons plans pour LE Super Maxi Best-Of des aspirateurs… Je prends !

 

La semaine avait pourtant bien commencé…

J’ai hésité à publier le bilan de la semaine, comme beaucoup d’entre nous je suppose. 
En me disant qu’après de tels événements, ma petite vie était bien futile.

La semaine avait pourtant bien commencé… 

Et puis vendredi matin, les ptits tracas du quotidien avait repris le pas… 
Un rdv chez ophtalmo pour mon pirate qui laisse présager le pire pour les années à venir… 
La Poste qui ne tient pas ses engagements ni les services qu’ils vendent et des clients qui attendent…
La facture plus que salée, 2 mois de suite, du centre aéré parce que cocher la bonne case est trop compliqué… C’est l’autre maman qui devait être contente de sa facture…
Le sèche linge qui prend feu à 21h. 

On se dit bon, c’est bon maintenant, ça suffit…
On rit jaune en se disant que cette année, le père Noël ne sera pas en manque d’idée cadeau et qu’en même temps, on est vendredi 13…

Et que vu le nombre de fois que j’ai eu le chat (noir) dans les pattes aujourd’hui, on ne s’en sort pas si mal…
On se dit aussi que la grille de loto jouée le matin même nous apportera peut-être un petit bonus…

On décide de se poser tranquillement sur le canapé devant la télé et d’attendre que ce vendredi 13 passe…

Pendant que l’amoureux cherche quelque chose à grignoter dans les placards, j’allume la télé et tout de suite je me dit que non, vendredi n’est pas encore fini et qu’il s’annonce bien plus noir qu’un soucis de sèche-linge.pray-for-paris-2015

Attendre que l’assaut soit donné, ne pas oser se coucher par crainte d’un réveil encore plus brutal.
Le paquet de M&M’s sera finalement resté, fermé, sur l’accoudoir du canapé.
Bien trop occupés à fixer la télé sans oser bouger ni même battre des cils…

Se dire, une boule au fond de la gorge, les larmes au bord des yeux et la voix qui déraille, que toutes ces personnes étaient des enfants, des frères, des sœurs, peut-être même des parents…

Croiser les doigts en espérant que des amis ne se trouvent pas parmi les victimes ou les familles des victimes…
Ne pas oser aller aux nouvelles et s’inquiéter quand un des messages reste trop longtemps sans réponse.

S’indigner des récupérations politiques et commerciales quasi immédiates.

Débrancher l’antenne télé pour épargner les enfants au maximum, le plus longtemps possible, qu’ils passent un bon week-end…
Quelque part où les seuls méchants qu’on connaisse sont des dragons cracheurs de feu, qu’un vaillant chevalier fera trépasser d’une petite pichnette, où règnent les Bisounours, les arcs-en-ciel et la poussière de fées…

Il faudra déjà leur annoncer avant que les copains et la Maitresse ne le fassent.

Cette semaine avait pourtant bien commencé…

Avoir 4 enfants en 2015…

4-enfants
C’est croiser des regards lorsque l’on fait les magasins et les voir compter…
« Mais ils sont tous à vous…? »
– Non, je ramasse tous les enfants que je trouve.

« Et c’est avec le même papa. »
– Eh oui, il a bien du mérite. Je vous l’accorde…

« Mais c’était voulu… »
Sans commentaire ! C’est la réflexion qui me hérisse le plus les poils…
À l’annonce de ma grossesse, pas de félicitations mais « Mais tu sais que l’avortement ça existe ! »

L’impression d’être une ado irresponsable et non plus une femme de 30 ans, déjà 3 fois maman et qui sait donc ce qu’implique une grossesse et une naissance…

« Tout ça pour toucher plus d’alloc… »
– Bah oui mais non ma bonne dame ! 4 enfants en 2015 « payent moins bien » que 3 enfants en 2013…

« Mais vous les enchaînez… « 
Oui Et…? Certains enchaînent bien les âneries… Et puis, on ne vous demande pas de vous en occuper…

Et une fille en 4ème.
« Oh le meilleur pour la fin… »
Sympa pour les trois grands. 

« Bon ça y est !  Vous avez eu la fille, vous allez vous arrêter maintenant… »
– Et si on avait eu un garçon, on aurait eu le droit de continuer… ?

Avoir 4 enfants en 2015,
C’est vouloir à tout prix, nous faire rentrer dans des cases.
Soit Groseille, soit Lequesnoy
Soit les cas’soc’ comme on dit, soit la famille catho.
Bah non… Ni l’un ni l’autre.
Nos 4 enfants ont été pour nous des évidences. Lire la suite

Bonne fête Maman !

lego mamanJ’espère que vous avez toutes été gâtées par vos loulous pour la fête des mamans…

Pour tout vous dire, je suis jalouse.
Pas de cadeau à l’école.
Jugé anti pédagogique…
Parce que aujourd’hui certains parents sont séparés.

Mais bon, bien qu’ils soient séparés ils n’en restent pas moins des papas et des mamans.
Et quand bien même un enfant aurait perdu ses parents, il y a bien quelqu’un qui s’occupe de lui et qui pourrait mériter une petite attention…

Cette décision n’est pas uniquement celle de la maitresse mais celle de l’école toute entière, quelque soit le niveau…
Je n’aurai donc jamais la joie de découvrir un petit paquet avec un collier de nouilles, un cendrier réalisé à partir d’une boîte à camembert, des photophores en pot de yaourt…
Je n’aurais pas non plus la joie de les voir, me réciter plein de fierté, une comptine ou un poème «je t’aime maman» pour la fête des mères.

Alors Monsieur le ministre de l’éducation, je veux bien de tes réformes «Liberté, Égalité, Fraternité» sur le fronton de l’école entre autres, sans rentrer dans les débats…
Mais tu pourrais aussi penser aux cadeaux de fêtes des mères et pères…
Un peu d’amour dans ce monde de fous ! C’est trop demandé ?

Et si c’est vraiment une question de parents séparés, pourquoi ne pas faire une fête des parents.
Il y a plus de 25 ans, quand j’étais moi-même en maternelle (ouh la claque!)
Mes instits, du fin fond de la Bretagne, avaient déjà instaurés ça pour les familles recomposées.
Mes parents s’étant ainsi partagé un magnifique pot à crayon-boîte de conserve qui trône toujours sur le bureau de mon père et qui a toujours retrouvé sa place au fur et a mesure des mutations et promotions.
Alors qu’il aurait très bien pu disparaître au fond d’un carton.
Bon ça y est Papa, si tu veux t’en débarrasser, tu peux maintenant… Mais discrètement alors hein !

Pour la petite histoire, pas de cadeau de fête des pères-mères.
Mais un cadeau à Noël, avec les débats sur l’aspect religieux que cela pourrait entraîner, dans une ville plutôt riche de ses métissages…
D’ailleurs un cadeau unique pour les parents en couple et un cadeau chacun pour les parents séparés.
Pour nous répondre ensuite que c’est pour ne pas faire de différence…
Allez ensuite expliquer aux enfants pourquoi le copain il a eu le droit de faire deux cadeaux et pas lui…
Réponse de la maitresse : « C’est parce que toi, tu as beaucoup de chance d’avoir des parents encore amoureux ! « 

Donc pas de cadeau fait main à l’école !
Mais heureusement, mes enfants ont un papa qui assure ! Et c’est bien ça le principal ! 
Pour ma première fête des mères, j’avais reçu un bracelet avec une breloque.
Et ce bracelet se complète d’année en année, au fur et à mesure des événements de notre famille.
Naissances, fêtes des mères, anniversaires… C’est mon bracelet de maman !

Qui s’il n’est pas à mon poignet et toujours prêt de moi… dans mon sac à main…
Je défie quiconque de le retrouver dans ce cas…
(Monsieur P’tit Mari a capitulé à trouver quelque chose dedans, depuis bien longtemps…)
mais moi, je sais qu’il est là… juste à côté…