Furoshiki, ou comment se passer de papier cadeau [DIY Zéro Déchet]


La rentrée est presque là… Et en un battement de cils, nous serons presque déjà en train de préparer les fêtes de fin d’année…

Je voulais vous proposer aujourd’hui un petit tuto rapide et très simple pour réaliser vous-même des furoshiki.

Hein ! Quoi ? Késséssé ?

Les Furoshiki, c’est l’art -japonais- d’emballer des objets dans un carré de tissu plus ou moins grand, par un jeu de plis et de noeuds.

En emballant vos cadeaux avec du tissu, vous évitez le papier cadeau.
Parce que soyons honnêtes, l’emballage des cadeaux c’est toujours un peu une mission.

Entre le rouleau de scotch qui a disparu, bien souvent avec les ciseaux d’ailleurs.
Vous vous apercevez le 24 décembre, 3 minutes avant l’arrivée des invités que vous êtes au bout du rouleau de papier cadeau et que forcément il vous manque 10 bons centimètres pour emballer ce foutu cadeau tout biscornu…
Ça vous rappelle des souvenirs j’en suis sûre…

Cette année, on opte donc pour le furoshiki, on fait du bien à son portefeuille, puisqu’on va liquider un peu de notre stock de tissu.
Vous savez, ceux sur lesquels on craque en magasin parce que, je cite : « ils sont trop beaux, on trouvera bien un truc à faire avec » et qu’on retrouve au fond du placard plusieurs mois années après…
Rassurez-vous, je ne me moque pas, je suis la première !

Et surtout !
On ne va pas gaspiller du papier, qui oui, a certainement été recyclé, et peut encore l’être s’il est bien trié, pour finir réduit en charpie au bout de 30 secondes.
Et pour une fois, les enfants joueront peut-être plus avec leurs jouets qu’avec l’emballage…

Sans oublier son atout majeur, c’est réutilisable.
Une fois dénoué, hop il est déjà prêt à reprendre du service, puisqu’en le pliant différemment vous pourrez en faire un sac… 

Bon allez ! Assez de blabla et place au tuto !

On commence déjà par aller jeter un oeil à son stock de tissus ou aller en magasin pour en trouver des nouveaux, mais dans ce cas là, je décline toute responsabilité auprès de votre banquier…  😉

Niveau dimensions :
Un furoshiki de 50 cm de côté permet d’emballer de petits objets comme des livres, des boites, des bouteilles, des vêtements. 
Pour parer à toute éventualité, nous avons plusieurs tailles à la maison.
50 cm, 75cm et 1 mètre.

Préférez un tissu assez souple pour pouvoir le nouer facilement, surtout si vous souhaitez le doubler comme ici, mais pas élastique pour qu’il se tienne bien quand même.

Pour ma part, j’ai choisi un coton fin uni noir pour doubler mon coupon de coton à colorier. Il existe de nombreux décors différents, les enfants l’adorent.
Des feutres lavables et ils peuvent s’en donner à coeur joie. Un petit tour en machine et c’est reparti !
Une fois vos tissus choisis, il faudra découper 2 carrés de 50 cm de côté. 
Pour que ce soit encore plus facile, je découpe mon premier carré aux bonnes dimensions, et le second un peu plus large.
De telle manière que si les 2 couches de tissus se décalent lors de la couture, on puisse quand même coudre le tour.
J’ai beau épingler mes tissus tout autour, ils finissent toujours par se décaler légèrement. 🙁

On prendra soin de coudre, endroit contre endroit, tout le périmètre du carré en laissant une ouverture de 6 à 8 cm pour pouvoir retourner notre furoshiki ensuite.

Une fois le tour cousu (sauf les 6 centimètres), on coupe l’excédent de tissu, 

Puis on retourne l’intérieur vers l’extérieur. 
Étape importante, il faut maintenant repasser votre carré de tissu cousu, pour obtenir de belles finitions bien droites, en rentrant et en marquant bien le pli au niveau de l’ouverture.

Une fois le repassage terminé, coudre tout le tour de votre furoshiki sans oubli de fermer l’ouverture.


Et voilà ! 
Il n’y a plus qu’à potasser tous les différents pliages et à s’entrainer !
On trouve plein de diagrames sur internet, il suffit de taper « comment plier un furoshiki ? » dans votre moteur de recherche et à vous la multitude de schémas !

On peut donc emballer toutes sortes de petits et moyens cadeaux avec des furoshiki. 
Pour les cadeaux un peu plus encombrants (ou plus nombreux, si vous avez été très très sages cette année), on peut aussi opter pour la hotte en coton.
Personnalisée, tant qu’à faire, on évitera les chamailleries entre frères et soeurs au pied du sapin.

Dans cet article, j’évoque beaucoup Noël, mais on est bien d’accord qu’on peut emballer ses cadeaux dans du tissu tout au long de l’année, pour les anniversaires, les fêtes, les naissances, le p’tit cadeau aux maitresses à la fin de l’année scolaire…

Et pas que des cadeaux d’ailleurs, ici le mari emmène son bento au bureau avec… Ça fait même office de set de table.
Un carré de tissu et une multitude d’utilisations !

 

Cet article vous a plu et vous voulez le garder pour plus tard…? 
Épinglez la photo ci-dessous sur Pinterest ou partagez-la sur les réseaux sociaux, vous la retrouverez plus facilement 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *