Améliorer sa motricité fine en s’amusant…


Aujourd’hui je vous propose de (re)découvrir un jeu que l’on affectionne tout particulièrement à la maison.
Le labyrinthe magnétique Haba


Côté enfants, ils l’adorent pour toutes les façons dont ils peuvent y jouer :
– juste promener les billes dans les galeries du labyrinthe ou bien suivre le code couleur et ranger chaque bille à sa place.
 – se raconter des histoires de taupes qui creusent des galeries
Ils adorent aussi le côté ludique et coloré


Côté parents, on l’aime parce que, sans s’en rendre compte, les enfants améliorent leur motricité fine, la coordination main-oeil, leur concentration, leur patience et leur dextérité,.
On y apprend aussi la bonne tenue d’un crayon.
On compte les billes, on trie par couleur…
Mine de rien, plein de notions entrent en jeu lors de leurs parties de labyrinthe.

On l’aime pour son côté sécurisant, le plaisir de jouer aux billes sans le risque d’en avaler une au passage.

On l’aime aussi parce que c’est un jeu qui ne prend pas de place, on peut facilement le ranger sur une étagère au milieu des livres., qui ne fait pas de bruit… 😉
Un jeu qu’on peut emmener partout, super pratique pour occuper les enfants en voiture, au restaurant par exemple.

Le stylet est attaché au plateau et se range facilement (même pour des petites mains) dans le plateau.
On évite ainsi la perte du stylet. 😉

Haba propose différents labyrinthes magnétiques avec des thèmes divers et variés,
Une taupinière, les animaux, les fleurs, la ville, un arbre fruitier, un robot et même les pompiers.

Au fil des parties, la plaque en plexiglass a tendance à se rayer un peu, mais ça ne dérange en rien le jeu pour le moment. 

Conseillé à partir de 2 ans, les enfants pourront l’utiliser jusqu’à 4 ou 5 ans sans soucis.

Vous l’aurez compris, c’est une très bonne idée cadeau à déposer au pied du sapin ou pour les anniversaires.

Le labyrinthe magnétique taupinière Haba est disponible chez Berceau Magique au prix de 22,90€

 

 

2 réflexions au sujet de « Améliorer sa motricité fine en s’amusant… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *