Un snood pour maman : Point de riz et jersey tout doux [DIY – Tuto]


On fête l’arrivée des beaux jours avec… un snood…
Oui je sais je vais un peu à contre courant, mais je n’avais pas prévu de partager avec vous sur le blog…
Et puis finalement, je me suis dit que ça faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu de tuto tricot par ici 😉

Alors zou ! C’est parti !

Ce snood ou tour de cou si vous préférez, est très facile (même pour les débutants) et surtout très rapide à faire (de mémoire, 3 épisodes de Riverdale sur Netflix pour la partie tricot et 10 minutes de couture environ 😉
Il est tricoté au point de riz avec une grosse laine bien épaisse (Recyclaine de Bergère de France -laine et acrylique), ça lui donne cette petite fantaisie et puis ça change du point mousse.
Pour le côté tout doux, je l’ai doublé avec du jersey (Veritas), mais ce n’est pas obligatoire.
J’ai utilisé une laine qui se tricote avec des aiguilles N°9 normalement, mais comme j’ai tendance à toujours trop serrer, je prend des aiguilles une taille au-dessus.

Commencez par monter 21 mailles.
Vous pouvez augmenter ou diminuer ce nombre, pour élargir ou affiner votre snood, mais le nombre de mailles doit toujours être impair.
Le but est de tricoter tous les rangs de la manière suivante :
1 maille lisière *1 maille endroit, 1 maille envers*, en répétant de * à * jusqu’à la fin de chaque rang.
J’ai choisi de ne faire qu’un tour avec ce tour de cou, d’abord parce que j’avais prévu de le doubler, donc pas besoin de faire 2 ou 3 tours avec pour qu’il tienne chaud, mais aussi parce que j’ai utilisé un reste de laine, qui trainait dans mon placard depuis les capuches oursons des enfants…

Mais si vous souhaitez un tour de cou plus long, il vous suffit de tricoter sur une longueur totale de 115 à 120 cm.

Pour la version doublée, je me suis arrêtée après 80 cm de long en rabattant simplement les mailles.

Place à la couture maintenant !

On obtient donc un rectangle tricoté, sur lequel on va venir poser un rectangle de jersey mesurant 3 cm de plus en longueur et en largeur, endroit contre endroit.
Je préfère prévoir plus large de jersey, pour qu’il se place bien sans tirer sur le tricot.
(On ne se moque pas de mes -superbes- dessins… )

Il faut ensuite coudre les 2 cotés les plus longs.

Une fois les deux cotés cousus, on retourne le tube obtenu sur lui-même jusqu’à la moitié.
Ça à l’air compliqué comme ça mais en fait, pas du tout. 😉
C’est bien plus facile quand on a le tour de cou dans les mains…

Les tissus se retrouvent alors endroit contre endroit,

En prenant bien soin d’aligner les coutures des côtés, on coud alors les extrémités en jersey, l’une sur l’autre.
La partie ‘laine’ reste ouverte pour le moment, elle nous permet de pouvoir retourner le tour de cou facilement.

Une fois le tour de cou retourné, on referme l’ouverture avec un brin de laine et une aiguille.
La couture sera alors presque invisible.


Aussitôt terminé, aussitôt adopté… Mais pas par Maman…
Non non mes petits lutins ont cru que c’était pour eux… 😉

Mais j’avais dû sentir le coup venir quand j’ai choisi de le doubler, je suis restée dans les motifs et coloris mixtes… Au cas où… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *