Crinkles au chocolat pour Père Noël gourmand… [Recette]


Jeudi soir, il faudra déposer au pied du sapin, quelques biscuits accompagnés d’un grand verre de lait (ou de vin) pour le Père Noël…
Sans oublier les carottes pour les rennes… (Que je vais devoir aller acheter, j’ai malencontreusement râpé TOUTES les carottes hier soir… Oups ! Et la réaction des enfants ne s’est pas faite attendre…)

Cette année, notre Père Noël a lui aussi passé une commande… Et comme il a été à peu près sage, on va essayer de lui faire plaisir…
Des Crinkles au chocolat, voilà ce qu’il nous a demandé… 😉crinkles-au-chocolat

Pour 20 à 25 crinkles :
(20 si vous avez des lutins-assistants-pâtissiers mangeurs de pâte crue, ou 25 si vous êtes sages et que personne ne va lécher la cuillère et racler le saladier quand vous avez -à peine- le dos tourné… 😉  )
– 120 g de chocolat noir
– 90 g de farine
– 25 g de cacao amer en poudre
– 1 cuillère à café de levure chimique
– 1 pincée de sel
– 60 g de beurre mou
– 150 g de cassonade
– 1 oeuf
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille
– 4 cl de lait
– 100 g de sucre en poudre
– 60 g de sucre glace

Au micro-ondes, on fait fondre le chocolat pour le laisser tiédir un peu ensuite… On le veut ramollo mais pas trop chaud ! 😉

Un premier enfant prend un saladier, pour y mélanger la farine, le cacao amer, la levure et le sel.
Pendant qu’un deuxième enfant prend un autre saladier pour y battre le beurre avec la cassonade jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Maman ajoute ensuite l’oeuf (sinon le Père Noël risque de tomber sur une coquille), l’extrait de vanille et le chocolat fondu et tiède.

Une fois que la cuisine a pris des allures de champs de bataille, puisque les petits n’auront pas pu s’empêcher de faire la course à « celui qui mélangera le plus vite », on ajoute la moitié du premier saladier dans le second.
On délaye ensuite avec le lait, avant d’incorporer la deuxième moitié du saladier. Et là, ça râle à coup de « Nan ! C’est moi qui mélange… ! « 

Une fois que la pâte est prête et avant que des petites mains piochent directement dans le saladier, parce que le meilleur dans la recette c’est quand même de lécher le saladier et manger la pâte crue… Soyons honnêtes !  On réserve la pâte 2 heures au frais.

Au bout de deux heures et de 356 « Maman, ça y est ? C’est prêt ? » ou de « Maman, c’est bon maintenant ! La pâte a fini sa sieste là ! » On peut enfin sortir le saladier et former des boules de pâte de la taille d’une petite noix.
Sans oublier de préchauffer le four à 180°C.

Et là, Rebelote ! Un premier enfant prend un premier bol, dans lequel on verse le sucre en poudre et un deuxième enfant prend un second bol, mais cette fois-ci avec le sucre glace.
Il faut ensuite rouler chaque boule de pâte dans le sucre en poudre d’abord puis dans le sucre glace avant de les déposer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, en prenant bien soin de les espacer. (Les enfants prendront soin bien sûr, de bien lécher leurs doigts entre chaque boule de pâte roulée dans le sucre… 😉 )

Enfourner les crinkles (moins les 4 qui auront disparus dans les bouches de vos petits assistants) pour 12 minutes de cuisson à 180°C et laisser refroidir sur une grille avant de déguster.cookies-craqueles-au-chocolat

Et voilà ! Maintenant, il ne reste plus qu’à nettoyer la cuisine sur fond de chants de Noël et de « Quand est-ce qu’il arrive le Père Noël…?
– Quand tu auras rangé TOUTE ta chambre ! Gniark Gniark Gniark ! « 
J-1 avant la fin du chantage au Père Noël, alors on en profite encore un peu 😉

Et comme le Père Noël a bien mangé foie gras, saumon, deux parts de bûche et trois flûtes de champagne avant de commencer sa tournée, on ne lui dépose que 3 ou 4 biscuits…
Sinon il risque de ne plus pouvoir passer par la cheminée…
(En espérant que cette année, il n’oublie pas de les manger, ou du moins de les faire disparaitre, ça nous évitera de redescendre en catastrophe avec la peur de se faire griller… 😀 )

Pour les crinkles restants, soit les enfants se dévouent, ce qui est la solution la plus fréquente… Soit on les conserve à l’abri de la chaleur et de l’humidité pendant 3 ou 4 jours…

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de joyeuses fêtes ! 

3 réflexions au sujet de « Crinkles au chocolat pour Père Noël gourmand… [Recette] »

  1. Le Petit Monde d'Ambre

    Bonjour j’ai une petite question. Est ce que c’est bien le sucre cassonade qu’on met dans la préparation et le sucre en poudre (blanc) que l’on utilise pour recouvrir les boules avant de mettre du sucre glace ? Ou bien faut il mettre le sucre cassonade et le sucre en poudre ensemble dans la préparation ?

    Répondre
    1. Laetitia Auteur de l’article

      Bonjour,

      J’ai rectifié un peu la recette pour qu’elle soit plus claire… 😉
      Donc il faut bien mettre la cassonade avec le beurre pour préparer la pâte.
      Le sucre en poudre blanc, sert à enrober les boules de pâte, avant de les rouler dans le sucre glace.

      Le sucre blanc donnera du croquant au biscuit et le sucre glace restera sec et donc bien blanc.

      J’espère que ma réponse est assez claire… Pas toujours évident à expliquer 😉

      Bonne journée et à bientôt sur RangeTesJouets 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *